Israelvalley : Le Maroc dans le top 5 des clients africains d’Israël

Le Maroc se placerait juste derrière l'Égypte en Afrique au plan du commerce avec Israël. Photo : DR.

Le Maroc se placerait juste derrière l’Égypte en Afrique au plan du commerce avec Israël.

Le Maroc fait partie des cinq plus gros clients africains d’Israël, affirme le site web de la chambre de commerce France-Israël « Israelvalley ».

Citant des « sources » dont il ne dit pas davantage, le site explique que le royaume arrive, au niveau du continent noir, juste après l’Égypte – un des deux seuls pays arabes avec la Jordanie à reconnaître l’État hébreu -, suivi de la Mauritanie, l’Éthiopie, l’Ouganda et le Ghana.

Le Maroc a fait le choix d’avoir Israël comme partenaire économique.

Dans le détail et s’appuyant sur des chiffres du bureau central des statistiques (BCS) israélien, « Israelvalley » estime la valeur des exportations marocaines vers le pays du Proche-Orient à 24 millions de dollars américains. En contrepartie, celles d’Israël vers le Maroc progresseraient également. Celui-ci serait notamment friand de produits chimiques et mécaniques et des appareils électroniques et engins dédiés au secteur agricole.

Les médias israéliens rapportent régulièrement la signature d’accords commerciaux, des transactions financières ou des programmes de coopération avec des instances gouvernementales ou par le secteur privé. Dans la finance, les banques Leumi et Hapoalim ont ainsi mis en place des passerelles pour les opérations d’import-export entre le Maroc et Israël, via des conventions de correspondant banking avec plusieurs institutions financières marocaines.

En raison du conflit israélo-palestinien, dans lequel l’opinion publique marocaine balancerait côté palestinien, ce commerce se ferait toutefois en catimini.

Le BCS indique que « beaucoup d’entreprises marocaines et israéliennes recourent à des canaux commerciaux de plus en plus complexes ». En clair, il est difficile de les retracer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*