Le Soleil : Mohammed VI, un connaisseur de l’Afrique

Le roi Mohammed VI (droite) avec le président du Gabon Ali Bongo (gauche) et celui du Sénégal Macky Sall (centre).

La vision du roi d’une « Afrique qui peut se prendre en charge toute seule » est le fruit d’une véritable connaissance du continent d’après le quotidien sénégalais.

Les trente-neuf déplacements qu’il a effectués depuis son accession au trône en Afrique ont permis au roi Mohammed VI de prendre le temps requis pour connaître ses hôtes et de cerner leurs attentes et autres priorités, estime le quotidien sénégalais « Le Soleil ».

Loin d’être un slogan, sa vision d’une « Afrique qui peut se prendre en charge toute seule et sans complexes vis-à-vis de l’Occident » est le fruit d’une véritable connaissance des atouts du continent.

« Le Soleil » revient notamment sur l’année de Mohammed VI, où le roi s’est pour lui beaucoup investi, sur tous les fronts, en Afrique, avec comme point d’orgue le discours prononcé, justement, au Sénégal en novembre, à l’occasion de la commémoration de la récupération de la région du Sahara.

Le « Discours du Trône » (sic) prononcé depuis [la capitale du Sénégal] Dakar, pourtant consacrée (sic) à l’agenda interne du royaume chérifien, était très expressif. Il venait ainsi compléter la dynamique externe qui s’est développée au cours de l’année 2017, qui sans nul doute, a été, pour le Maroc et son Roi, une année exceptionnelle, particulièrement sur le front diplomatique.

Pour « Le Soleil », l’adhésion annoncée du Maroc à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO), qui devrait être officialisée au prochain sommet de l’organisation, en décembre, dans la capitale du Togo, Lomé, permettra à Mohammed VI de peaufiner ses connaissances de l’Afrique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*